24 mars 2014

Trouver un bracelet/collier pour signaler une allergie

Quand on fait garder notre petit bouchon d'amour en crêche, chez une nounou, pour la rentrée à l'école, ou pour une sortie, pour se rassurer, pour que tout le monde identifie rapidement les allergies, en cas de trou de mémoire de l'entourage..... Il peut être bien d'acheter un bracelet pour bébé afin que ces allergies soient clairement identifiées pour tout le monde.Voici quelques liens internet où vous pourrez en trouver!!!

Partena-boutique santé

Eurobebe.eu

MedicAlert

Déjouer les allergies.com

A-qui-s.fr

My pom.fr

Beaucoup, beaucoup de choix possible ici:
www.etsy.com

Et puis il y a aussi les bracelets "normaux", comme les gourmettes à faire graver, comme ici:

Jean-delatour.com

Pour celles que ça intéressent, un site qui vend des étiquettes (entre autres choses) pour identifier les affaires de bébé en crèche, à l'école...)

Ludi Label.com

il_570xN

Crédit photo :

Posté par punkie à 08:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


16 mars 2014

Gateau à l'orange Sans gluten et PLV

Ingrédients :
- 1 orange bio non traitée à faire tremper une nuit dans de l'eau
- 125g de sucre
- 125g de poudre d'amande
- 3 oeufs
- 1/2 sachet de levure
- 1 pincée de sel
- 2 rangées de de chocolat noir (8 carrés)

Recette :
On mixe tout ensemble, sauf le chocolat, (mettre l'orange entière avec la peau) et on verse le tout dans un moule à cake margariné (sans PLV)
Au four pendant 40 min à 180°C.
Il faut laisser refroidir pour pouvoir le démouler
On fait fondre le chocolat et on nappe le gâteau démoulé.

Gateau à l'orange sans plv et gluten

Posté par allergie et rgo à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Moelleux chocolat Sans PLV Avec oeuf et gluten*

Ingrédients :

200gr de chocolat noir

200gr de sucre

200gr de Margarine sans PLV (ou 160gr d'huile)

70 gr de farine

5 œufs

 

Préparez les ingrédients

- Faire fondre le chocolat au bain-marie

- Séparez les blancs des jaunes, réservez les blancs et mélangez les jaune avec le sucre jusqu'à ce que la préparation blanchisse

- Incorporez la farine, puis le chocolat avec l'huile

- Montez les blancs en neige ferme et incorporez-les délicatement au mélange

 

Cuire le gâteau :

- Préchauffer le four à 180° (th. 6)

- Beurrez (avec margarine végétale sans PLV ou de l'huile) un moule de 22 ou 24 cm et versez le mélange

- Enfournez et laisser cuire 20 à 25min

- Vérifiez la cuisson à l'aide de la lame d'un couteau.
Le gâteau doit rester coulant à "cœur", la lame doit ressortir humide à la pointe

 

*Recette qui peut être adaptée sans œuf, sans gluten à vos bons soins

Moelleux au chocolat sans PLV allergieetrgo

Posté par allergie et rgo à 14:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

15 mars 2014

Margarine sans Protéines de Lait de Vache

Pour remplacer le beurre de vos préparations, il existe des margarine sans P.L.V :

 

- Vitaquell (sans soja, sans PLV)
- Fruit d'or sans lactose (sans soja, sans PLV)
- St Hubert Bio (sans PLV mais avec soja)
- Tournolive (sans PLV mais avec soja)

 

Photos :

IMG_2850

541119

st-hubert-bio

TOURNOLIVE

Posté par allergie et rgo à 14:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 mars 2014

Lasagne SANS plv

Pour 10 personnes

Ingrédients :
- 500gr de viande haché de boeuf*
- 500gr de saucisse fraiche hachée
- Pâtes à lasagne
- Béchamel maison au lait d'avoine
(1 L de lait d'avoine, 100gr de farine, 100gr de margarine sans PLV ou 100ml d'huile)
- herbes de provences
- sel et poivre
- oignon
- ail
- 1 L (environ) sauce tomate ou pulpe de tomate (prévoir plus selon que la sauce tomate réduise, sinon rajouter de l'eau au court de la cuisson)

*Attention à l'allergie à la sérumalbumine bovine, ne pas mettre de boeuf et rajouter de la saucisse si vous êtes pas sûr(e) ou au tout début du régime sans PLV)

Préparation :

1. Préparez la sauce bolognaise. Dans une sauteuse contenant l'huile chaude, faites revenir l'oignon émincé et la gousse d'ail écrasée. Ajoutez la pulpe de tomates,  les herbes de Provence et laissez réduire environ 10 minutes à couvert.
2. Ajoutez la viande dans la sauce tomate et mélangez, puis laisser cuire à feu doux au moins 30min.
3. Préparez la béchamel pendant ce temps : faites fondre la margarine ou l'huile dans une casserole ; hors du feu, ajoutez la farine en une fois tout en remuant avec une cuillère en bois. Salez, poivrez et ajoutez la muscade puis versez le lait d'avoine progressivement en mélangeant avec un fouet.
4. Remettez la casserole sur le feu et faites cuire à feu doux, jusqu'à ce que la béchamel épaississe.
5. Préchauffez votre four à 210°C soit Th.7.
6. Dans un petit plat à gratin, versez la moitié de la sauce bolognaise. Déposez des feuilles de lasagnes par dessus. Terminez la sauce bolognaise.
7. Déposez les lasagnes restantes, répartissez la béchamel sur le dessus. Ajoutez 100 ml d'eau sur les bords du plat. Il faut que la sauce recouvre bien les lasagnes pour qu'elles cuisent dans le four.
8. Faites cuire dans votre four pendant une bonne demi-heure.

Lasagnes sans PLV

Posté par allergie et rgo à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 mars 2014

Croque monsieur maison sans PLV sans OEUF

Pour 5 croques monsieur

Ingrédients :
- 10 pains de mie Harry's
- 5 tranches de jambon blanc
- 250 ml de lait végétal (avoine, amande, riz)
- 25gr de farine ménagère
- sel et poivre
- 25 gr d'huile ou de margarine végétale sans PLV (comme St Huert Bio, ou Fruit d'or sans lactose)

Pour faire la Béchamel :
Fondre le beurre ou l'huile dans une casserole, y ajouter la farine, fouettez énergiquement.
Rajoutez au fur et à mesure le lait végétal.
Au début ça reste liquide, mais à force de remuer, la farine épaissie la béchamel.
Quand c'est bien épais, rajoutez le sel et le poivre à votre goût.

Monter les croques monsieur
- une tranche de pain de mie
- étaler béchamel
- ajouter la tranche de jambon blanc
- mettre une tranche de pain de mie
- étaler de la béchamel sur le haut du pain
(certain peuvent y ajouter de la chapelure pour remplacer le fromage rappé)

Au four à 180° pendant 10min pour qu'ils dorent

allergieetrgo croque monsieur

Posté par allergie et rgo à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2014

Témoignage d'Amélie : allergie aux P.L.V

Ma fille Louiselyne est née le 12 novembre 2012 une semaine avant terme après une grossesse idyllique.
Pour moi l'allaitement était une évidence...
Non seulement je pensais donner le meilleur à mon bébé mais cela me permettait aussi de faire doucement le deuil de cette relation privilégiée que nous avions connue durant 9 mois.
Ma fille est née avec un "petit poids" 2.880 kilos. Du coup à la maternité (Poissy) les sages femmes et auxiliaires étaient très présentes à mes cotés pour m'aider dans l'allaitement et à mon retour à domicile ma sage femme a continué à me suivre.
Ma poupette a pris du poids normalement compte tenu de son poids de naissance.
Nous n'avons connu aucune difficulté majeure hormis quelques coliques sur lesquelles aujourd'hui forcément je m'interroge...
Je devais reprendre le travail le 11 février 2013 et la sage femme m'avait poussée à commencer le sevrage avant...
Néanmoins je ne le sentais pas et à compter de janvier (trop tard selon moi) j'ai commencé à tirer un peu mon lait pour faire des réserves en vue de ma reprise du travail.
Poupette n'a jamais été une grande mangeuse de sorte que je n'avais pas une très grosse production de lait... Les tirages n'étaient pas forcément concluants mais j'ai réussi à me faire un petit stock avant la reprise.
(pour le prochain bébé je pense que je le mettrai davantage au sein dès les premiers signes... je me demande si j'ai bien tout décodé.. bref!)

Lors de ma reprise, poupette tétait une fois le matin et deux fois le soir.
Je tirais trois fois dans la journée mais je n'étais pas dans de bonnes conditions de sorte qu'une fois encore le tirage n'a pas été très productif.
Mon stock de lait a rapidement baissé et je n'ai pu tenir ainsi que durant 2/3 semaines.

Un jour alors que j'étais coincée au travail (je suis avocate j'étais en audience) et que plus aucun stock de lait, mon mari a donné le premier biberon de LA (conseillé par ma sage femme).

A mon retour, je me suis couchée avec ma fille prête à donner la tétée dès le premier signe et finalement environ 3h après ce biberon ma fille a enchainé 3 énormes vomis... elle était toute affaiblie.. je l'ai gardée contre moi jusqu'à ce que dans la nuit elle recherche le sein et boive normalement.
J'ai alors pensé que le lait n'était pas bon et j'ai changé de marque.
Nous avons introduit un biberon de LA par jour le reste étant uniquement mon LM.
Au bout d'une semaine, appel de ma nounou, poupette était couverte de plaques sur tout le corps.
Mon mari l'emmène chez le médecin le verdict tombe : allergie aux plv... diallertest à faire et prise de sang.
Nous avions un lait sans plv à donner. Fort heureusement poupette n'a pas rechigné à boire ce lait absolument ignoble... (je sais que beaucoup de mamans ont connu ce problème).
Diallertest réalisé, il ne me paraissait pas flagrant mais le pédiatre a confirmé l'aplv, la prise de sang également.
Poupette a ainsi été nourrie au Nutramigen + mon LM .. mais mon allaitement a rapidement pris fin après ces épisodes à mon grand désarroi.

La courbe de poids de poupette a ensuite beaucoup stagné et nous avons commencé la diversification aux alentours de 6 mois.
Nous avons eu une réaction à la courgette sinon aucun problème majeur.
Malgré un bon appétit et des belles quantités avalées, la courbe de poids de poupette a toujours été limite.
RDV pris avec un allergologue nous avons eu une batterie de prise de sang à faire à ses 11 mois.

Aucun signe d'allergie. Nous avons ainsi commencé un protocole pour la réintroduction des plv (1/2 cuillère à café de yaourt etc etc jusqu'au yaourt complet, puis le lait artificiel 1 dose dans le Nutramigen puis 2 etc).
Aujourd'hui poupette mange des yaourt (et adore ça!) et boit un peu de LA dans son Nutramigen.
Elle goute à tout ce qu'on mange (sans vérification si plv ou non) et tout semble bien digérer.
Je reconnais que je suis évidemment très angoissée sur les éventuelles réactions (j'ai arrêté 2 fois le protocole pensant que j'avais des signes...) mais au final tout semble aller mieux.

Je vais bientôt la peser pour voir si la courbe a repris une ascension "normale".
A coté de ce "petit poids" (à 14 mois ma fille ne pesait pas 9 kilos ...) poupette est un bébé très éveillé, elle a marché à 10 mois (certains disent que le fait qu'elle soit légère l'a aidée), elle est très dynamique, parle déjà beaucoup, a été très en avance niveau motricité mais ne sort que peu de dents...

C'est un bébé heureux de vivre (même durant sa grosse crise d'urticaire elle ne râlait pas) très curieuse et très gourmande. si certaines ont besoin de renseignements n'hésitez pas à me contacter.

Amélie

Posté par allergie et rgo à 18:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Témoignage de Margot : allergie aux PLV et PLC*

J'ai accouché le 10 décembre dernier d'une magnifique petite fille.
Un bébé très attendu arrivé grâce à la PMA.
Un accouchement de rêve, riche en émotion.
Mais des le 3 ème jour de vie Rose s'est mise à régurgiter et à avoir des pleurs inconsolable.
Le retour à la maison fut difficile: baby blues and Co

Rose ne dormait pas la nuit, elle ne supportait pas la position allongé, n'acceptant que les bras.
Mais elle était si petite, on se disait qu' elle confondait peut être le jour et la nuit.
Mais plus les jours passait et plus elle vomissait . Elle pleurait beaucoup le soir et là nuit mais été un peu plus calme la journée. Elle ne dormait toujours pas dans son lit , seulement dans mes bras.
Je l'allaite, un allaitement qui se passe à merveille, mais je commence à avoir des douleurs importante au seins.

Nous allons chez le médecin pour la visite des 1mois de Rose.
Elle grandit et grossit bien. J'explique au docteur, ses reflux et ses pleurs. Mais il me dit que c'est normal.
Il lui découvre un muguet pensant que ces vomissements viennent de la.
Nous sommes donc sous traitement elle pour son muguet et moi pour ma candidose mamaire.
Le muguet se soigne mais Rose pleurs de plus en plus et toutes les astuces ne la console plus.

Elle commence à devenir très agité.
Elle se jette en arrière,tape avec ses pieds, ses poings, se secoue la tête, de tord dans tous les sens.
C'est une horreur de la voir comme ça.
Je l'entends déglutir en permanence.

Je retourne chez le médecin qui lui diagnostique une R.G.O.
On commence un traitement g*viscon + m*tilium. Qui est inefficace.

Les jours passent et ça s'empire, elle hurle du matin au soir et toute la nuit.
Je l'ai toute la journée à bras, c'est à peine si j'ai le temps de manger et de prendre une douche.
Elle ne dort pas.
Elle fait des micro sieste, elle peut dormir seulement 4 h en 48h. Je suis au bout du rouleau.

Mon cœur de maman ne supporte plus de la voir souffrir.
Je me sens impuissante face à ce bébé qui pleure sans interruption.

J'ai le droit à un tas de remarques de mon entourage du genre:
- un bébé ça pleurs c'est normal
- un bébé ça ne fait pas ses nuit tu t'attendais à quoi?
 -elle joue de toi ce sont des caprices
- tu es trop fusionnel laisse la pleurer elle se calmera.
- donne lui du LA c'est ton lait qui est mauvais
-Passe au bib elle meurt de faim
- passe au bib elle fera ses nuits
- passe au bib elle arrêtera de vomir...

Je ne supportais plus ce genre de réflexion blessante et culpabilisant.
Un soir après avoir entendu Rose hurler Toute la journée, je me mets à craquer.
Mon homme ne supportant plus de voir ses femmes pleurer, nous emmène aux urgences pédiatriques.
La souffrance de Rose est reconnu, on lui diagnostique un R.G.O sévère.
Elle n'a pas pris assez de poids, on remet en cause mon allaitement.
Le pédiatre pensé que je n'ai pas assez de lait. Hors j'explique que même au tire lait je tire 180 ml en 5min
Il décide de garder Rose en observation pour évaluer. Et essayer l'in*xium.
Elle continue de hurler à l'hôpital je reste avec elle, les puéricultrices n'arrivent pas à la calmer et sont impressionnées de sa nervosité .
Nous ressortons le lendemain matin avec comme recommandation de juste espacé les tétés de 4 h et de continuer l'in*xium.

Mais rien ne change toujours autant de pleurs.
Nous allons chez le pédiatre quelques jours après pour la visite de ses 2mois.
Il pense que c'est un problème de quantité (trop) ,il souhaite donc que je continue absolument à lui donner mon lait mais qu' il faudra dorénavant lui donner au biberon pour évaluer les quantités.
Je suis effondrée, j'aime tellement le contact au seins, ce moment privilégié avec elle.

Je lui parles de l'allergie P.L.V mais il exclue direct cette piste.
Je donne son 1er biberon de LM à Rose et je pleurs, je suis inconsolable, ça me déchire le cœur.
Surtout qu'elle le revomi 1 h plus tard.
Je m'oriente donc vers La Leche League, qui m'apporte à soutien énorme .
Mon allaitement repart de plus belle.
Puis j'entends parler de nouveau de cette allergie aux P.L.V .

Je ne consomme plus de produit laitier mais ce n'était pas strict.
Je te décide donc d'entamé une éviction des P.L.V .
Dès le lendemain j'observe une amélioration.

La nuit qui suit Rose dormi pour la 1 ère fois fans son berceau et elle fit une nuit complète.
Je décide de lui poser un diallertest, le résultat été faiblement positif, mais pour moi c'était maintenant sur Rose est APLV .

Je me fais plaisir avec le fromage de chèvre, mais Rose réagis fortement: vomissements, Diarrhée, eczéma... Symptômes qui me font comprendre que Rose est allergique également aux P.L.C*.

Cela fait 10 jours que j'ai commencé l'éviction et voilà 8 nuits que Rose fait ses nuits.
Toujours beaucoup de pleurs la journée.
Mais c'est du aux P.L.C qui sont encore trop présentes.

Nous restons donc patient, nous avons trouvé le problème.
Je ne suis pas folle. Ni parano.
Il y a une nette amélioration.

Je parlerais de tout ça au prochain rdv chez le pédiatre.
Voir si nous tentons une PDS .
En attendant, je partage avec vous ce petit témoignage.

Margot

* PLC : Protéines de Lait de Chèvre

Posté par allergie et rgo à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Témoignage de Julienne : allergie aux PLV, PLC* et oeuf

Témoignage de Julienne


Voilà en gros notre histoire: Après 3 semaines de vie, Lilian a commencé à se tortiller très souvent jour et nuit. J'ai appris que c'est normal: ce sont des coliques! ça va passer!

En même temps grosse poussée d'acné à ses 15 jours de vie: c'est normal, c'est l'acné du nourrisson, ça va passer!
Puis ces boutons se sont peu à peu transformé en eczéma et croute de lait sur la tête: c'est normal, c'est l’eczéma du nourrisson, ça va passer qu'on m'avait dit!

Après 4 semaines de vie, Lilian pleurait 15 à 18h par jours, et ne dormait pas plus de 45 minutes d'affilée.
Plusieurs consultation chez 3 médecins ou pédiatres différents: c'est normal qu'un bébé pleure, s'il a des coliques! Il n'y a aucun traitement possible. Un autre a diagnostiqué un R.G.O : le médicament In*xium possible mais on doit d'abord vérifier son estomac avec une fibroscopie, pour bien vérifier que ces pleurs signifient quelque chose!

Et puis l'allaitement à l demande provoque des soucis de reflux: limitez les tétées toutes les 3h et ça s'arrangera... (grrrr)
Et de la bouche d'un autre médecin: "Madame, vous pleurez, je vous sens drôlement inquiète, ce n'est pas grave votre fils a pris 25g par jours c'est très bien, et à cet age-là, tant qu'il prend du poids, c'est qu'il n'y a pas de problème"...
Il a réussi à avoir un rdv chez un gastro pédiatre pour novembre 2013 (nous étions en juillet 2013...) et sur la lettre qu'il a écrite, il y a un paragraphe aussi long sur l’état du bébé que sur l’état "fébrile et anxieux" de la maman.

Je l'ai très mal pris d'être considérée comme aussi malade que mon bébé. Je demandais de l'aide, et en échange aucune aide, par contre je me suis sentie jugée, rabaissée...

Je ne suis plus allée voir de docteur avant plusieurs mois. J'ai été dégoutée du monde médical. Je me suis sentie délaissée complètement.

Parallèlement, je demandais des conseils à une consultante en lactation, que j'avais connue pendant ma grossesse.

Et c'est cette dame qui m'a fait découvrir des solutions pour nous aider: un vrai plan de guerre (!!! ) que voici:
1) Éviction des P.L.V. "Essaie, ça ne coute rien , et tu verras le résultat sous une dizaine de jours, si c'est ça". Ce que j'ai fait, et ça a beaucoup aidé!
2) Contrôle de mon R.E.F* grâce aux positions de tétées puis bouts de sein pour casser les jets, qui accentuait le R.G.O, car j'avais vraiment un gros R.E.F*!
3) Rendez vous chez l'ostéopathe. pour entre autre refermer le petit clapet de l'estomac et vider les intestins "intoxiqués par les P.L.V"
4) Position verticale au maximum, continuer le portage en écharpe au maximum!

En quelques jours, Lilian a pleuré de moins en moins, et a dormi de plus en plus, apaisé. Je dirais qu'il a guéri en 15 jours à 3 semaines! Mais il avait déjà 3 mois, le temps de trouver à qui m'adresser pour trouver des solutions!
Cette dame nous a sauvés!!!

Lilian est toujours allaité aujourd'hui, je fais toujours l’éviction des P.L.V, P.L.C**.

Il y a 3 semaines, Lilian a gouté une crêpe, il a adoré!! Sauf qu'il a eu des petites rougeurs autour de la bouche, mais je n'ai pas capté sur le coup, et je lui en ai redonné à son gouter! Et là j'ai compris sa réaction à l’œuf!!! Forte réaction sur le visage et ensuite il a refait ce qui ressemble à une crise R.G.O et a eu des selles très abondantes et douloureuses dès le soir même et pendant quasi deux jours! Je m'en suis bien voulu de l'avoir intoxiqué!

Du coup, éviction des œufs dans son alimentation (pas dans la mienne, mais je me pose la question) jusqu'à nouvel ordre.
Je ne suis pas allée voir d’allergologue, je suis encore en rupture avec le monde médical.

Et comme je le garde à plein temps, je n'ai pas besoin de preuves médicales à donner à une crèche ou une nounou. Donc, je repousse...

J'ai connu ce groupe grâce à une conversation sur le R.G.O et éviction des P.L.V , sur le groupe de La Leache League.

Je trouve que c'est une très bonne idée d’échanger nos trucs et astuces, et nos histoires et expériences, ici! Bravo!

Je viens d'ailleurs glaner des recettes sans œufs pour mon Loulou...

Désolé de cet énorme pavé, mais je me rends compte que c'est la première fois que j’écris toute la chronologie de notre histoire, avec un peu de recul.

D'habitude, j'en parle par bribes.

C’était encore brouillon dans ma tête et là d'avoir pu vous l'écrire, ça a tout ordonné, et comme si tout s'est apaisé...

Et ça fait beaucoup de bien.

Julienne


* REF : Réflexion d’Éjection Fort : favorisé par les PLV
** PLC : Protéine de Lait de Chèvre

Posté par allergie et rgo à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Témoignage de Marie Lyse : Allergie PLV, Soja, œuf, acariens, pollens, parfum, poils de chat

émoignage de  Marie-Lyse 


Ma fille est née en août, allaitée exclusivement.e
En octobre elle attrape un rhume, le médecin me dit de la moucher et c'est tout.
Ensuite elle est constamment enrhumée et craignant la bronchiolite, je suis souvent chez le médecin qui me fait comprendre que je m'inquiète pour rien.
Malgré un papa très allergique, il me dit que ça ne sert à rien de voir un allergologue, c'est trop tôt (j'apprendrais plus tard qu'on peut tester dès 3 mois).
Les rhumes s’enchaînent et je vais voir un autre médecin, puis un autre, qui ne s’inquiètent pas non plus, sa courbe de poids est bonne, pas d'autres symptômes (à part un peu d’eczéma).
Finalement en février-mars, en faisant des recherches sur internet, je me pose la question de l'allergie au lait.
Après une semaine d'éviction elle va déjà mieux.
Je confirme par une visite chez l'allergologue.
Du coup éviction totale (je m'autorise les produits pouvant contenir des traces).
A ce moment là, je n'ai aucun soutien de mon entourage. Pour eux c'est une coïncidence, et puis les produits laitiers c'est "indispensable" pour le calcium, le médecin de ma mère lui dit même que les plv ne passent pas dans mon lait !

Ma fille n'est plus constamment enrhumée, c'est tout ce qui compte pour moi.
A chaque écart elle a des vomissements, diarrhées, otites mais c'est toujours une coïncidence.
Après un an d'éviction elle a toujours un peu d'eczéma, principalement sur les jambes et le bas du ventre.
Le médecin veut donner de la cortisone sans chercher les causes, je retourne donc chez l'allergologue peu avant ses deux ans.
La liste des allergies s’agrandit : p.l.v, soja, blanc d’œuf, acariens, pollens, parfum, poils de chat.
Elle est toujours allaitée, donc éviction pour moi aussi.

Ça devient difficile, moi qui adore les produits laitiers, les gâteaux … pour cuisiner, je cherche des recettes de desserts végétaliens sur internet (ni lait, ni œuf).
A deux ans et demi elle sait qu'elle ne mange pas comme tout le monde et n'est pas frustrée puisque à la maison il n'y a rien qu'elle ne puisse pas manger. (Je suis au régime aussi et le papa n'est pas fan des produits laitiers et des œufs).
Ce que je retiens de tout cela, c'est une méfiance envers les médecins.


Marie Lyse

Posté par allergie et rgo à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]